Pépinières Escoffier Les Artisans du Végétal Plantes Fleurs Arbres Potager Jardin
Agenda Jardin > Faire face aux gelées printanières
Photo non disponible

Faire face aux gelées printanières

Nos conseils et astuces pour protéger votre potager des épisodes de gels du mois d'avril...

Faire face aux gelées printanières

Comment savoir si mes plants de légumes ont gelé ?

Si vos jeunes plants de tomates, de courgettes, de poivrons ou encore d’aubergines ont été atteints par le gel, vous devriez le constater en un coup d’œil. Vous observerez des feuilles flétries et brunies qui pointent vers le bas, ainsi qu’un noircissement éventuel de la tige. Ces dégradations causées par le froid se manifestent entre 0 et 5° C chez ce type de plants potagers. Vous relèverez des altérations semblables sur vos plantes vivaces et vos arbustes. Les bourgeons gelés bruniront également.

Le froid a un effet néfaste sur les végétaux lorsque l’eau contenue dans leurs tissus gèle. À l’image d’une bouteille qui explose lorsqu’on l’oublie dans le congélateur, l’eau devenue solide et donc plus volumineuse fait éclater les cellules de la plante. Ce phénomène peut avoir des conséquences délétères sur sa floraison, sa pollinisation, sa fructification et peut parfois même menacer sa survie.

Que faire si mes plants de légumes ont gelé ?

Si vous avez remarqué une nécrose du feuillage, vos plants de légumes ont toutes les chances d’avoir été sérieusement impactés par les gelées. Malheureusement, le gel est souvent fatal pour les jeunes plantations du potager. Si le pied est trop endommagé, inutile de s’acharner, il vaut mieux le déterrer pour le remplacer une fois la période de froid passée.

Si toutefois les dégâts ne sont pas trop généralisés (si la tige n’est pas touchée notamment), attendez quelques jours. Il arrive parfois que le plant reparte de lui-même. Dans ce cas, il sera probablement moins vigoureux que s’il n’avait pas subi le gel et votre récolte de fruits ou légumes sera moins importante, mais ceux-ci arriveront à maturité.

Comment protéger mes plants de légumes du gel ?

Pour se prémunir de tels incidents, notre premier conseil est la patience. Ne plantez pas trop tôt en pleine terre ! Dans de nombreuses régions de France, un épisode de gel au mois d’avril n’est pas surprenant. Nous vous invitons donc à conserver le plus longtemps possible vos plants en pots, sous serre ou dans une véranda, à l’abri du froid. Cette étape correspond à la phase d’endurcissement des végétaux : si elle est respectée, vos plants n’en seront que plus généreux. On attend traditionnellement que les  Saints de glace soient passés (les 11, 12 et 13 mai) pour commencer à planter.

Une fois en terre, vous pouvez protéger vos légumes des températures trop fraîches grâce à un voile d’hivernage. Le paillage du potager favorise également la concentration de la chaleur du sol.

En résumé, planter ses tomates ou ses courgettes au mois d’avril est une entreprise risquée. Les derniers événements climatiques nous ont prouvé que le risque de gel printanier n’est pas nul, même dans les régions les plus méridionales. Soyez patients, la ratatouille viendra à point nommé !

Retour à la liste

Notre exploitation est située à proximité de : 13350 Charleval, 13640 La Roque-d, 13410 Lambesc, 13121 Aurons, 13330 La Barben, 13330 Pélissanne, 13450 Grans, 13300 Salon-de-Provence, 13980 Alleins, 13930 Aureille, 13430 Eyguières, 13113 Lamanon, 13370 Mallemort, 13116 Vernègues, 13440 Cabannes, 13810 Eygalières, 13940 Mollégès, 13660 Orgon, 13750 Plan-d, 13670 St-Andiol, 13560 Sénas, 13670 Verquières, 84480 Bonnieux, 84480 Lacoste, 84560 Ménerbes, 84580 Oppède, 84360 Lauris, 84360 Mérindol, 84360 Puget, 84160 Puyvert